Le 25/03/2024

À Bonifacio, a Settimana Santa est rythmée par les célébrations liturgiques et les processions souvent spectaculaires, permettant aux habitants d’exprimer une foi héritière de plus de neuf siècles de tradition.
Chaque années les cinq confréries bonifaciennes : Sainte-Croix, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Barthélemy, Sainte-Marie-Madeleine, Saint-Érasme, se préparent pendant plusieurs semaines à célébrer la Passion du Christ.
Jusqu’à la veillée de Pâques, les cortèges des confréries entament leur chemin de croix, avec passion et ferveur.
Les cinq confréries se retrouvent dès le Jeudi Saint à l’Eglise Sainte Marie Majeure pour l’Office des Ténèbres avec la tradition des « matzuchi », longues palmes frappées au sol par l’assemblée pour évoquer, dans un vacarme, le bruit du tonnerre. Une symbolique à l’image des tremblements de terre qui auraient accompagné la mort du Christ.
Les Jeudi soir et Vendredi soir, les 4 confréries de la Haute-Ville débutent les processions des « petites châsses » et « grandes châsses », au départ de leur église en suivant le porte croix au rythme lancinant des litanies des saints et à la lumière des cartatorci (flambeaux). À noter que Saint Erasme ne participe pas en soirée.
Le Vendredi Saint, dès 8 heures, les chants résonnent à nouveau lors des processions circulaires des 5 confréries menées par les porte-croix cagoulés. Le parcours de ces processions est codifié, ponctué de temps de prière dans les sépulcres des églises de la Haute -Ville et de la Marine.
Les fêtes de Pâques correspondent à un vrai moment de communion entre les générations où les jeunes répètent les gestes appris des anciens. Les confréries sont gardiennes des traditions bonifaciennes.
Pour les curieux, voici le programme habituel des deux jours